L’ostéopathie crânienne pratiquée par les ostéopathes du centre Cab Santé fut introduite par Sutherland vers les années 1900. Diplômé de la première école d’Ostéopathie aux États Unis, il étudie avec ferveur l’anatomie, et en particulier les crânes humains. C’est alors qu’il valide son intuition : l’emboîtement des os, leurs structures, leurs articulations entre eux favorisent la malléabilité du crâne.

Technique crânienne dans le cadre de névralgies d’Arnold

Pendant plus de quarante années, Sutherland poursuivra ses recherches, allant même jusqu’à expérimenter ses recherches sur lui-même. Il publia au terme de ses travaux le livre « The Cranial Bowl » en 1939.

Les travaux de Sutherland seront poursuivis par d’autres ostéopathes, tels que Harold Magoun, élève de Sutherland, qui publiera en 1951 « l’ostéopathie dans le champ crânien », puis Rollin Becker lui aussi élève de Sutherland qui développera une vision plus vitaliste. Le crânien sera développé également par Viola Frymann qui l’étendra aux nourrissons et aux enfants. En 1964 elle vient à Paris pour enseigner l’ostéopathie crânienne en Europe. Nous citerons également Anne Walles, et Robert Fulford.

En 1970, le Pr. John Upledger s’intéresse au crânien, suite à une opération sur la moelle épinière. Étant convaincu que le rétablissement du mouvement respiratoire primaire pourrait jouer un rôle primordial dans les soins de santé, il décida d’étudier puis d’enseigner cette discipline.

Les ostéopathes présents au sein de notre clinique Cab Santé sont tous trois formés à cette approche.

Vous souhaitez de plus amples renseignements ? Contactez le 0146048922